Top
  >  Voyages   >  Afrique   >  Le Maroc en van : on traverse le Moyen Atlas jusqu’à Figuig

Après une longue pause à découvrir Rabat, on reprend les routes pour traverser le Moyen Atlas et aller jusqu’à Figuig. En une semaine, on a parcouru plus de 1800 kilomètres avec le van et on a vu toutes sortes de paysages aussi époustouflants les uns que les autres !

Notre itinéraire en van :

ITINERAIRE MAROC EN VAN TRAVERSEE DU MOYEN ATLAS

Nos spots coup de cœur :

Ifrane et la forêt d’Azrou 

Ifrane est connu pour être la petite Suisse du Maroc et on a eu la chance de retrouver le village complètement enneigé ! On s’est un peu baladé dans la neige mais je vous avoue que l’on a pas trainé non plus car il faisait froid et on n’était pas du tout habillé en conséquence.

En reprenant la route, on a traversé la fameuse forêt d’Azrou. C’est la plus belle forêt de cèdres de l’Atlas. Mais en plus, il y a des singes ! Vous ne pouvez pas les louper, ils sont très sociables et souvent sur les bas côtés. Vous imaginez, voir des singes dans la neige ?

le Maroc en van - Moyen Atlas IFRANE (2)
le Maroc en van - Moyen Atlas IFRANE (2)
le Maroc en van - Moyen Atlas IFRANE (2)
le Maroc en van - Moyen Atlas IFRANE (2)
le Maroc en van - Moyen Atlas IFRANE (2)

Petit à petit, on quitte les chemins enneigés pour se retrouver directement en plein désert ! Les paysages défilent  pendant plusieurs heures et changent du tout au tout. Je vous jure, c’est impressionnant !

Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig

La région de Boudnib

On traverse plusieurs villages berbères. Ils sont construits en toute simplicité mais avec un charme fou au milieu de nulle part. Le Ksar Tazougart et Oued Naam sont mes petits favoris.

Entre chaque village, on se retrouve sur une route plus ou moins goudronnée selon les endroits. Les paysages sont toujours aussi variés : on passe de l’oasis au bord de l’Oued au désert puis à des minis forêts de peupliers blancs.

Sans oublier les dromadaires ! J’étais comme une folle la première fois que l’on en a croisé en train de traverser la route ! Et on a eu la chance d’en revoir plusieurs fois sur le trajet.

Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig
Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig
Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig
Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig
Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig
Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig

En regardant attentivement la suite de notre itinéraire, on a eu un petit coup de panique car en zoomant sur google maps, il nous faisait traverser un petit bout de route qui se trouve en Algérie. Et comme toutes les frontières terrestres sont fermées entre les deux pays, on allait se retrouver bloqués et devoir faire plusieurs centaines de kilomètres en sens inverse pour passer par le Nord. Tout est bien qui finit bien, on a décidé de faire confiance au GPS qui nous a fait longer pendant un moment la frontière algérienne.

Vous pouvez donc sans problème prendre la N10 pour vous rendre à Figuig !

BOUARFA

On s’est posé en plein désert, quelques kilomètres après le village. Il n’y avait rien autour de nous à part des montagnes au loin ! Je crois que ce soir là, j’ai vu le plus beau coucher de soleil de ma vie ! Les couleurs du ciel étaient juste incroyables !

Le Maroc en van - coucher de soleil à Bouarfa (2)
Le Maroc en van - coucher de soleil à Bouarfa (2)
Le Maroc en van - coucher de soleil à Bouarfa (2)

FIGUIG

L’oasis de Figuig est tout près de la frontière Algérienne, vous pourrez l’apercevoir au loin entre les montagnes. Pour découvrir la ville, je vous conseille simplement de vous balader entre les palmiers et de vous perdre dans les ruines. On s’est baladé plusieurs heures sous le soleil, c’était génial.

Par contre, impossible de trouver un spot isolé pour dormir à Figuig. On n’est pas très fan des campings mais on a fait une exception pour ce soir. Il n’y a qu’un seul camping dans la ville : L’hôtel Figuig. Vous ne pouvez pas vous tromper. D’ailleurs, un très beau point de vue se trouve juste derrière le camping.

En sortant juste après le grand portail, prenez à votre gauche. Traversez le parking et enfoncez-vous tout droit entre les ruines pendant quelques minutes. Vous arriverez sur une grande place. Prenez sur votre gauche en direction de la palmeraie. Vous arriverez en haut du point de vue 🙂 !

LE MAROC EN VAN - FIGUIG (1)
LE MAROC EN VAN - FIGUIG (1)
LE MAROC EN VAN - FIGUIG (1)

Plus on remonte vers le Nord du Maroc, plus les étendues se font verdoyantes. On croise beaucoup de bergers avec leurs troupeaux. On a vu des ânes à franges vraiment trop mignons, des brebis, des chèvres naines, …

Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig
Le Maroc en van - on traverse le Moyen Atlas jusqu'à Figuig

PARC NATIONAL DE TAZEKKA

Ce parc est classé comme l’un des plus beaux du Maroc. Il y a plus d’une dizaine de circuits de randonnées à faire dans les montagnes ou au bord des cascades. Malheureusement, on s’est trompé d’itinéraire. On est arrivé à l’opposé des sentiers et l’après-midi était déjà bien avancée, on a juste traversé le parc en van du nord-est au sud-ouest.

C’est moins chouette qu’une randonnée mais les paysages étaient incroyables tout de même.

Le Maroc en van - parc national de Tazekka

VOLUBILIS

Aussi appelé “Oualili” par les locaux, Volubilis est une ancienne cité romaine. C’est le plus beau site romain du Maroc. On a eu la chance de le visiter au coucher du soleil donc c’était encore plus beau. L’entrée est payante, comptez environ 6.5€ par personne.

Le Maroc en van - Volubilis
Le Maroc en van - Volubilis

MEKNÈS

Pour finir l’itinéraire en vous plongeant dans une ville marocaine, je vous conseille de vous arrêter à Meknès. A quelques kilomètres de Volubilis, elle fait partie des villes impériales du Maroc.

En outre le fameux souk de chaque ville du pays, vous aurez plein de choses à visiter. Voici une petite liste des incontournables de la ville : la grande mosquée, le mausolée Moulay Ismaïl, le haras, le bassin Agdal, l’ancienne prison de Cara, le palais Dar El Makhzen et ses 2 kilomètres de murailles, la porte Bab Mansour, …

Y passer une nuit pour bien profiter est une bonne option, mais en van à part sur un parking, vous n’aurez pas beaucoup de choix.  On a dormi au riad Idrissi. Le gérant et sa femme sont adorables et on a y a mangé comme des rois.

Le Maroc en van - Meknès
Le Maroc en van - Meknès
Le Maroc en van - Meknès
0

Comments:

  • 20 janvier 2020

    Superbe ! J’avais adoré faire le tour du Maroc en road-trip, c’était il y a 12/13 ans OMG !! Magnifique les clichés 🙂

    reply...

Laisser un petit mot

facilisis Lorem id, ut luctus ipsum sem, neque. risus. massa accumsan odio
%d blogueurs aiment cette page :