Top
  >  Voyages   >  Afrique   >  48 heures en Mauritanie : la frontière, le no man’s land et notre traversée en van

Après plusieurs mois passés au Maroc, nous entamons comme prévu notre descente vers le Sénégal.
Si vous venez comme nous depuis le Maroc (sachant que les frontières terrestres de l’Algérie sont fermées) est de traverser le Sahara jusqu’au poste de frontière El Guergarat tout au sud puis de traverser la Mauritanie.

Les rumeurs sur la frontière Maroc – Mauritanie ne font pas rêver ! Pourtant, avec un peu de patience, je vous promets qu’elle n’est pas si terrible que ça 🙂 !

On traverse en van la Mauritanie - paysages Mauritaniens

Entrer en Mauritanie par la route en 3 étapes :

1. La frontière de sortie au Maroc 

Elle est ouverte de 9h à 18h. Après un bref arrêt au premier contrôle pour tamponner votre passeport, il faudra vous rendre soit au scanner si votre véhicule est vraiment chargé soit au contrôle des douanes pour une fouille manuelle. Dernier arrêt pour signer la carte de sortie du véhicule (c’est la petite carte blanche que l’on vous a donné en rentrant au Maroc qu’il faudra présenter).

La frontière Mauritanie - Maroc et le No Man's land (2)

2. Le no man’s land 

On a lu énormément de choses sur le no man’s land avant d’y aller et vu les commentaires négatifs, on appréhendait un peu. Tout est une question de point de vue mais à part le fait que ces quelques kilomètres de pistes n’appartiennent ni au Maroc ni à la Mauritanie et que de nombreuses épaves de voitures s’y trouvent, il n’y a rien de dangereux là-bas !

A noter quand même :

Il n’y a aucune piste reliant les deux frontières, faites donc attention au chemin que vous empruntez si vous n’avez pas de 4×4. Avec notre poisse de l’ensablement, on a suivi un camion de marchandises tout le long et on est arrivé sans aucun problème à la frontière Mauritanienne. Pour le trajet retour, on s’est débrouillé comme des grands et on a tout traversé tout seul ! 🙂

le no man's land
le no man's land

3. La frontière d’entrée en Mauritanie 

Vous devrez dans un premier temps faire vérifier votre température avant de pouvoir entrer dans la frontière. Il y a ensuite plusieurs étapes à suivre :
  • faire tamponner votre passeport pour l’entrée au pays dans le premier bureau sur votre gauche
LE VISA MAURITANIEN :
  • Faire votre visa. C’est un visa à entrée unique qui coûte 55€ par personne si vous êtes français. Prévoyez de l’espèce (€, dirhams ou Ouguiya pour payer)
Pour le véhicule :
  • Obtenir un passavant provisoire pour votre véhicule : il coûte 10€ et sera valable x jours. A vous de voir avec le douanier. Pour cela, reprenez votre véhicule et dirigez vous dans la deuxième partie de la frontière. Vous trouverez sur votre droite un grand arc. Allez jusqu’au premier bureau sur votre droite. Le responsable est dans le premier bureau sur la gauche.
  • Passer un dernier contrôle de police dans un bureau un peu plus loin qui sera sur votre gauche. Emmenez passeport, carte grise et passavant.
  • Assurer votre véhicule : les assurances françaises et la plupart des assurances européennes ne vous couvrent pas en Mauritanie. Vous pouvez donc prendre une assurance provisoire (3-10-30 jours) pour vous couvrir du minimum. Comptez une quinzaine d’euros pour une assurance automobile de 3 jours. Le bureau est dans un ancien hôtel/restaurant qui sera sur votre gauche aussi. (Si vous venez avec votre animal de compagnie, il ne sera pas couvert pendant le transport au titre de ce contrat)
et au total ?

Pour tout cela (depuis notre passage à El Guergarat jusqu’à notre entrée officielle en Mauritanie), nous avons mis environ 4 heures et cela nous a coûté 135€ pour 2 visas avec une assurance et un passavant de 3 jours !

Venez tout de même le plus tôt possible à la frontière car les formalités sont longues. Nous avons mis environ 4 heures mais certains peuvent mettre plus d’une journée.

La frontière Mauritanie - Maroc

Faut-il obligatoirement un passeur pour traverser la frontière Maroc-Mauritanie ?


En arrivant à la frontière et tout le long du trajet, vous trouverez de nombreux passeurs. Il vous faudra fixer le prix en avance avec lui mais généralement moyennant 15-20€, il vous guidera pour les choses à faire en vous emmenant ici et là. Ils vous diront aussi que ce sera plus rapide avec eux mais sincèrement, ce sera la même chose. Vous pouvez tout à fait faire les démarches seul ! Malgré tous les avis négatifs sur cette frontière, ce n’est pas non plus la pire frontière que nous avons faites. Comparé à la frontière Afrique du Sud – Mozambique, c’était presque trop facile. Certes, il y a quelques papiers à faire et cela peut être long mais rien de bien compliqué si vous êtes patients. Vous pourrez également vous sentir un peu oppressé par les passeurs mais là encore, ils ne sont pas méchants. Il suffit juste de leur dire clairement (mais plusieurs fois) que vous n’êtes pas intéressé.

Les choses en vrac à savoir avant votre traversée :

 L’essence 

  • Faites le plein à la dernière station essence de Guergarat pour être tranquille sur la route ensuite.
  • Le prix de l’essence est à environ 0.90€ le Litres mais choisissez bien vos stations essences car le carburant peut être coupé à autre chose ou de très mauvaise qualité.

Les routes

  • Les policiers vous demanderont des « fiches » sur la route. Pour gagner du temps, vous pouvez préparer une trentaine de fiches avec les informations figurant sur votre passeport et votre carte grise. Si vous n’en avez pas, ce n’est pas grave, le policier devra juste à chaque contrôle noter toute les informations.
  • Éviter de quitter la route (unique) goudronnée traversant le pays, le sable est très profond même juste à côté. Nous avons vu quelques véhicules bloqués et nous avons été nous-mêmes ensablés en voulant faire demi-tour. Heureusement, des locaux sont venus nous aidés.
  • Vous croiserez normalement de nombreux troupeaux de dromadaires sur la route, soyez vigilants.
  • Plusieurs kilomètres au sud de Nouakchott, la route devient de plus en plus en mauvais état au fur et à mesure que vous vous approcherez de la frontière. Les nids de poules ne sont pas rares mais elle est en travaux.

La monnaie

  • Les banques ne sont pas nombreuses en dehors de grandes villes, prévoyez des € pour ensuite les échanger à la frontière ou soyez prévoyants pour pouvoir rouler jusqu’à Nouadhibou ou Nouakchott sans avoir besoin de quoi que ce soit.
  • 1 Ouguiya (1MRU)  = 0,024€
  • La monnaie a changé depuis peu. L’ancien ouguiya a été divisé par 10 donc si la somme vous paraît exorbitante, demandez bien s’il vous parle en ouguiya ancien ou nouveau. 

La sécurité

  • Nous ne nous sommes pas sentis en insécurité dans le pays.

La bonne adresse pour manger 

  • Si l’envie vous prend sur la route de manger un tacos ou une pizza, j’ai l’adresse rêvée pour vous ! Ce fast-food tenu par des guinéens vous ravira les papilles et sans faire aucun détour !

Le trajet retour

  • Nous avons traversé la Mauritanie à l’aller et au retour. Les formalités et les coûts sont identiques dans un sens comme dans l’autre. Pour la sortie du territoire, cela est gratuit.
les routes Mauritaniennes
On traverse en van la Mauritanie - paysages Mauritaniens (17)
On traverse en van la Mauritanie - paysages Mauritaniens (17)
On traverse en van la Mauritanie - paysages Mauritaniens
les routes Mauritaniennes
On traverse en van la Mauritanie - paysages Mauritaniens (17)
On traverse en van la Mauritanie - paysages Mauritaniens (17)
vantravel - sur les routes d'Afrique
les routes Mauritaniennes
En pleine tempête de sable :
0

Comments:

  • 15 mars 2020

    Tes photos sont superbes, je ne pense jamais aux pays comme la Mauritanie, je devrai plus souvent, c’est le dépaysement garanti et l’assurance de faire un voyage inoubliable.

    reply...

Laisser un petit mot

libero et, consequat. risus. dapibus velit, Curabitur id id lectus luctus ut
%d blogueurs aiment cette page :