Top
  >  Voyages   >  Europe   >  Découvrir le lac Saïmaa en canoë avec un bébé

En août dernier, nous sommes partis en sac à dos avec Oscar et Julien à la découverte du lac Saïmaa ! Avec un bébé de 7 mois, je vous laisse imaginer l’aventure que c’était… Mais on revient avec de merveilleux souvenirs plein la tête et plein d’anecdotes à lui raconter quand il sera plus grand ! 

Notre programme durant cette semaine au lac Saïmaa ? Ramer de spots en spots, camper au milieu de nulle part, se retrouver tous les 3 au coin du feu et avoir des couchers de soleil de fou !

Si vous envisagez de venir en Finlande, je vous conseille vivement de réserver une petite partie de votre séjour pour visiter le lac Saïmaa. Je vous explique pourquoi dans cet article !

Le lac SaÏmaa : présentation 

Le lac Saïmaa est le plus grand lac de Finlande et le 4ᵉ d’Europe. Il se situe au sud-est du pays, et fait office de frontière avec une partie de la Russie. Avec plus de 13 700 îlots, vous enchaînerez entre plans d’eau, canaux et petits chenaux. Une partie y est notamment très célèbre pour ses rapides. Le coin est sans conteste le paradis des canoéistes, mais aussi des pêcheurs.

Le lac est aussi connu pour y abriter le phoque annelé, l’un des rares phoques d’eau douce. Espèce menacée, il est possible d’en apercevoir sur certaines berges… Malheureusement, cela est très rare, on a pourtant ouvert grand nos yeux avec Julien…

Lac SaÏmaa - Finlande drone

Quand y aller ?

Le temps peut être extrêmement variable, mais dans le sud de la Finlande, le climat est assez tempéré. Pour faire du canoë au lac Saïmaa, 2 périodes sont idéales : en été ou en plein hiver.

En plein été, de fin juin jusqu’à la mi-août, vous pourrez profiter de longues journées très ensoleillées. Il fait généralement 20 degrés, c’est donc la température parfaite pour ramer et prendre un bain de vitamines D. Prévoyez quand même quelques vêtements chauds, car les nuits peuvent être plus froides.

On y a été tous les 3 fin août – début septembre, le temps était super pour passer de longues journées sur le lac, exceptés les derniers jours où il y avait de grosses averses. Chaque saison est différente d’année en année, mais privilégiez plutôt un retour avant la mi-août pour profiter à fond.

Et si vous êtes des amateurs de pêche, allez-y en décembre ou janvier. C’est à ce moment-là que le saumon d’eau douce connu sous le nom de « saumon de Saimaa » remonte à la surface (la pêche y est très réglementée, renseignez-vous bien en amont).

Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire
Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire

Quel itinéraire suivre en canoë ?

Le lac Saïmaa est tellement grand que vous avez de nombreux itinéraires possibles.

Pour choisir un circuit qui vous correspond, il faudra prendre en compte la durée de votre canoëtrip, le nombre d’heures que vous voulez ramer chaque jour, la difficulté du parcours que vous souhaitez, …

Sachez que même s’il y a des centaines d’îlots sur le lac, la majorité sont habités et sont privés. Vous ne pouvez pas vous arrêter n’importe où. Dans tous les cas, il y a des spots autorisés pour camper la nuit, mais étudiez bien la carte avant pour ne pas les louper. La carte détaillée du lac est d’ailleurs indispensable pour se repérer. Enfin, je vous dis ça, mais on s’est perdu plusieurs fois alors qu’on avait la carte, un itinéraire tracé, une boussole et un gps !

Certains îlots sont également difficiles d’accès, à cause des berges rocailleuses ! D’autres, par contre, ont des plages de sable, des coins pour faire des feux de camp plus ou moins aménagés et même parfois des saunas. Je vous laisse imaginer le rêve de se prélasser au sauna, dans une forêt au milieu de nulle part, après une journée à ramer… Certains spots offrent aussi un magnifique panorama sur le lac, et des couchers de soleil de folie (que je vous laisse découvrir à la fin de l’article).

Où louer un canoë ?

Pour notre voyage, on a tout organisé avec Late de Wild Canoë. Il nous a parfaitement conseillé et on a choisi avec lui un itinéraire pour découvrir le lac sur une semaine, tout en adaptant nos temps de navigation par rapport à Oscar.

Pour louer nos canoës et accéder au camp de base est situé à Anttola, à 30 minutes en bus de la ville de Mikkeli. Depuis Helsinski, on a pris un train jusqu’à Mikkeli, puis le bus entre MIkkeli et Anttola. Arrivez dans le village, pensez à faire vos courses au supermarché avant de vous rendre au camp de base, qui est à environ 15 minutes à pied. Pour le trajet total, prévoyez au moins une demi-journée de transport.

Vous arrivez le soir ? Un chalet est mis à disposition pour dormir et partir le lendemain matin avec votre canoë.

Canoë trip - Finlande - Lilytoutsourire
Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire
Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire
Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire
Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire
Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire

Quoi prévoir pour un séjour au lac Saïmaa ?

Cela ne me ressemble pas (mais pas du tout) de dire ça, mais il faut emmener uniquement le minimum. Tout devra être chargé dans des barils étanches… et plus ils seront lourds, plus il faudra ramer fort pour naviguer.

Pour dormir sur les petits îlots, prévoyez :

  • une tente de camping : privilégiez une tente classique. Elle prendra moins de place dans le baril qu’une tente deux secondes. On avait prévu une tente 3 personnes pour pouvoir y dormir avec Oscar.
  • un duvet (par personne). La précision est importante, car pour faire des économies de place, on avait emmené un seul duvet à partager pour Julien et moi… Je ne vous conseille pas cette astuce, les nuits sont vraiment fraîches et on a eu assez froid du coup.
  • des matelas auto-gonflants.

Pour le quotidien (en vrac) :

  • un réchaud de cuisine et le nécessaire qui va avec ;
  • des courses pour cuisiner le temps de votre escapade ;
  • des gourdes (l’eau du lac est potable, mais prenez-en au milieu du lac, pas depuis la rive) ;
  • un spray anti-moustique (achetez-le directement en Finlande, ils sont plus puissants que ceux vendus en France) ;
  • de la crème solaire ;
  • une trousse premiers secours ;
  • un sac-poubelle pour les déchets ;
  • un bon couteau ;
  • un briquet ;
  • une hachette (généralement, des coins sont « aménagés » pour faire un feu de camp et des bûches sont déjà précoupées, mais il faut couper du petit bois).

Spécifique au fait de voyager avec un bébé, on avait aussi prévu :

  • un sac de couchage bébé Deuter ;
  • un porte-bébé Love Radius qui nous a sauvé la vie, un vrai indispensable. Dès qu’on naviguait sur le lac Saïmaa, Oscar était en porte-bébé. Il adorait observer le paysage contre nous et pouvait faire sa sieste quand il voulait ;
  • un gilet flotteur Liewood (Oscar s’en est très peu servi puisqu’il a passé la majorité de son temps en porte-bébé) ;
  • une tente de plage pour qu’il puisse jouer pendant les pauses ;
  • des tenues en lycra et anti-UV ;
  • un chapeau ;
  • une crème solaire bébé ;
  • un spray eau thermale ;
  • des vêtements couvrants pour le protéger des moustiques ;
  • le nécessaire de change ;
  • un paquet de lingettes pour sa toilette.

On a eu beaucoup de mal à trouver des équipements de camping pour Oscar, peu de boutiques proposent des choses pour camper avec un bébé de 7 mois. Je vous ai tout linké si besoin. Pour l’alimentation, Oscar était encore allaité à ce moment-là. On a simplement prévu quelques plats préparés en complément et une grande bouteille d’eau.

Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire
Camping sauvage en Finlande avec un bébé - Lilytoutsourire
Découvrir le lac Saïmaa en canoë - Finlande - Lilytoutsourire
Camping sauvage en Finlande avec un bébé - Lilytoutsourire
Camping sauvage en Finlande avec un bébé - Lilytoutsourire
coucher de soleil au lac Saïmaa
coucher de soleil au lac Saïmaa
coucher de soleil au lac Saïmaa
0

Laisser un petit mot